Top 14 – Match d’accession : Adrien Buononato (Oyonnax), « L’échec vient de moi, c’est mon échec »

Très largement battu sur la pelouse de Grenoble ce samedi après-midi lors du match d’accession (22-47), Oyonnax évoluera en Pro D2 la saison prochaine. Un coup dur pour les Oyonnaxiens – Adrien Buononato en tête – eux qui n’ont jamais mené dans cette rencontre, débordés par la fougue grenobloise.

« Il y a eu des moments plus sympas. Les mots… Le premier qui me vient à l’esprit, c’est gâchis, déception, désillusion, explique le directeur sportif de l’USO, des propos rapportés par L’Équipe. C’est humiliant. C’est dur de perdre le match sur l’enthousiasme de Grenoble. C’est ce qui nous a fait vivre toute la saison et c’est ce qui nous a fait bousculer les grosses équipes et vibrer notre public. » 

Buononato : « Une image qui n’est pas celle du club »

Et pourtant, au moment de faire le « bilan », Buononato refuse d’accabler ses joueurs et prend la responsabilité de la défaite. « Je ne peux pas être en colère contre les joueurs mais plutôt contre moi. C’est moi qui me trompe, c’est moi qui fait les choix. Je n’ai peut-être pas fait les bons. L’échec vient de moi, c’est mon échec, affirme-t-il. J’ai dû me tromper dans la préparation. Les joueurs, après la saison qu’ils ont livrée et l’énergie qu’ils ont portée sur le terrain, ils sont revenus là où personne ne les attendait. J’ai de la déception pour eux car ils ont élevé leur niveau individuel et collectif. Les joueurs laissent une image qui n’est pas celle du club et cela m’embête car ça s’arrête là et c’est cette image que l’on va retenir. » 

 

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *