Top 14 : Mourad Boudjellal ironise sur son bilan suite à la réélection de Paul Goze

Comme attendu – et comme il l’avait lui même répété à de nombreuses reprises – Mourad Boudjellal a échoué dans sa tentative d’accéder à la présidence de la Ligue nationale de rugby, Paul Goze ayant été réélu avec 97% des voix. Au moment de commenter cette réélection, l’homme fort du RCT a su, comme à son habitude, manier l’ironie. « Je n’ai pas perdu d’argent, donc ça c’était déjà une preuve d’incompétence », explique-t-il, faisant référence au passage de Paul Goze à la tête de l’Usap, aujourd’hui en Pro D2.

« Je n’avais aucune chance. Au moins, tout le monde pourra dire que j’ai eu le courage d’y aller. Quelques présidents ont voté pour moi, j’ai eu 40 voix et la majorité était à 53 (pour entrer au Comité directeur). Ce n’était pas si loin que ça…  Maintenant, je vais essayer de faire des progrès parce que je pense que, ces dernières années, j’ai fait preuve d’incompétence totale dans la façon de gérer le club, glisse Boudjellal, des propos rapportés par Le Parisien. Je n’ai pas perdu d’argent, donc ça c’était déjà une preuve d’incompétence. J’ai gagné des titres, c’est une deuxième preuve. J’ai apporté un peu d’idées nouvelles, j’ai rempli des stades : troisième preuve d’incompétence. »

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *