Top 14 : Pour Pascal Papé, Yoann Maestri et Gaël Fickou « collent à l’identité du Stade Français »

Avec Nicolas Sanchez, Yoann Maestri et Gaël Fickou, Paris a décidé de frapper fort pour retrouver le haut du tableau. Et le plus vite sera le mieux pour les dirigeants parisiens, ces derniers n’hésitant pas par exemple à racheter la dernière année de contrat de Gaël Fickou à Toulouse. « Le docteur Wild n’est pas le premier à racheter un contrat (NDLR : il reste un an à Fickou avec les Toulousains et il a fallu dédommager La Rochelle où Maestri s’était déjà engagé), défend Pascal Papé, des propos rapportés par Le Parisien. Ce ne sera pas le dernier non plus. Il faut sortir du monde des Bisounours. C’est le rugby professionnel. C’est comme ça. » Soit…

Papé : « Un état d’esprit remarquable »

L’ancien deuxième ligne –  responsable du centre de formation désormais – est persuadé que les deux internationaux français s’adapteront pleinement et rapidement à leur nouveau club. « Ce sont deux têtes de gondole françaises avec qui j’ai jouées en équipe de France. Ils ont un état d’esprit remarquable. Ils collent vraiment à l’identité du Stade Français. »

Comme Papé, le nouvel homme fort du sportif Heyneke Meyer est également très satisfait de l’arrivée de Yoann Maestri. « Nous voulons travailler avec de très grands joueurs et Yoann Maestri fait partie de ceux-là. Il est un leader et un international confirmé. Il encadrera nos jeunes de la meilleure des façons. »

Proches l’un de l’autre à Toulouse, Maestri et Fickou seront donc chargés de mener la révolte du club parisien la saison prochaine. La tâche ne s’annonce pas des plus aisées au regard de l’extrême concurrence du Top 14.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *