Top 14 – Pau : Le président Pontneau en veut à l’arbitrage sur la fin de saison

Si la Section Paloise a réalisé une saison plutôt satisfaisante en championnat – avec une huitième place à la clé – cela n’empêche pas certains d’avoir des regrets. Alors qu’un ancien du club estimait il y a peu que les Palois auraient dû finir dans les six premiers, Bernard Pontneau distingue lui deux déceptions.

« J’en ai deux (regrets NDLR). Le premier vient de nous, de ce match d’Agen qu’on n’aurait jamais dû perdre, explique-t-il ce mardi dans les colonnes de La République des Pyrénées. J’y vois un acte manqué. La fatigue physique a été très bien gérée, mais mentalement c’était usant. Ça a peut-être été compliqué pour certains de gérer le Challenge et le Top 14. D’où la déception. Quand un ascenseur comme ça se présente, il faut le prendre. » 

Pontneau : « Il vaut mieux tricher sur le salary cap »

Et le président palois de continuer… et de réclamer plus de justesse dans l’arbitrage, comme le faisait son manager Simon Mannix la semaine dernière ! « Mon deuxième regret, c’est la considération du corps arbitral sur la fin de saison, regrette-t-il, avant de citer des exemples. On méritait mieux à Montpellier. Ce match a été envoyé à la direction de l’arbitrage et conclusion, il y avait deux jaunes et deux rouges contre Montpellier qui n’ont pas été vus (…) Avant, il y a aussi le match de Bordeaux qui, selon moi, est nullissime en termes d’arbitrage. J’aurais d’autres discussions plus privées sur le sujet, parce que ça je ne tolère pas. Il vaut mieux tricher sur le salary cap, au moins on est plus respecté… Si je dois avoir une conclusion aujourd’hui c’est celle-là. » 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *