Top 14 – Pau : Simon Mannix et la Section ne veulent plus « être traités par les arbitres comme un petit club »

Il y a quelques jours, des anciens du clubs affirmaient que la place de la Section Paloise « était dans les six ». Si la concurrence est rude en Top 14, les Palois ont en effet souvent rivalisé avec les meilleurs, notamment au Hameau. Dernier exemple en date ? Samedi dernier face à Toulon, même si le RCT se présentait avec un effectif remanié.

« Globalement je suis vraiment content de ce qu’on a fait cette saison, mais je suis aussi loin d’être satisfait car c’est une équipe de top 6, elle l’a montré, explique Simon Mannix ce vendredi dans les colonnes de La République des Pyrénées. Mais on l’a raté (…) Je n’ai jamais dit qu’on jouait le top 6, par contre on y était pendant une bonne partie de la deuxième moitié de saison parce qu’on jouait bien. »

Simon Mannix veut que les choses changent

De quoi donner plus d’ambitions pour la saison prochaine, avec comme objectif annoncé les phases finales ? S’il refuse de se projeter aussi loin, Simon Mannix souhaite en revanche que certaines choses – notamment avec les arbitres – changent. Pour l’ancien technicien du Racing, la Section doit prendre une autre dimension.

« D’abord ce n’est pas à moi de décider ça mais aux joueurs. On a été un petit club, de temps en temps c’est bien de jouer sur l’effet de surprise, mais là c’est fini parce qu’on joue bien. On a envie de taper du poing sur la table, d’exister, de ne plus être traité – notamment par les arbitres – comme un petit club familial qui ne dérange personne. On a envie d’être compétitifs, de jouer à fond le championnat. Quand le moment sera venu, les joueurs et le staff assumeront ensemble. » 

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *