Top 14 : Paul Goze trouve « pénible » l’abus de la vidéo

En tant que président de la LNR, Paul Goze a bien évidemment été interrogé sur différents sujets à quelques heures des demi-finales du Top 14, notamment à propos de l’arbitrage vidéo, (trop) souvent utilisé par les arbitres lors de certaines rencontres. « Parfois, ça peut être pénible, admet d’ailleurs Goze à Ouest France. Le problème, c’est qu’à partir du moment où les arbitres disposent de ce moyen technologique, ils cherchent à se protéger d’une mauvaise décision. D’autant que les images sont visibles sur les écrans géants. Ce qu’il faut, c’est revenir aux consignes initiales : la vidéo pour la zone des 5 mètres et celle d’en-but. »

L’ancien président de l’Usap a également évoqué un autre sujet sensible : la mêlée, qui ne cesse année après année de changer et de subir de nouvelles règles. « La mêlée, c’est un très vieux débat, explique-t-il. World Rugby (la Fédération internationale) vient de sortir 4-5 règles visant à perdre moins de temps. Après, soyons prudents : il ne faut pas émasculer la mêlée qui constitue un des fondamentaux. C’est là qu’on use l’équipe adverse. Il convient de trouver un équilibre pour ne pas verser dans un simulacre de mêlée, c’est ça qui est délicat. »

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *