Top 14 – R92-CO : Castres réalise un deuxième exploit et file en finale !

Le Castres Olympique a réalisé un deuxième exploit ce samedi après-midi en dominant le Racing 92 en demi-finale (19-14). Les joueurs de Christophe Urios retrouveront Montpellier au Stade de France en finale.

Quel courage et quelle abnégation des Tarnais. Acculés sur leur ligne dans les derniers instants de la partie, ils ont su faire le dos rond pour ne pas encaisser cet essai qui leur aurait été fatal…

Castres l’a mérité

Déjà en tête à la pause (16-14), le CO manquait deux précieuses occasions de faire le break au retour des vestiaires. Benjamin Urdapilleta (45e) et Rory Kockott (51e) manquaient une pénalité chacun et « permettaient » au Racing de rester à hauteur. Et il fallait finalement attendre l’heure de jeu pour voir les trois seuls points de la deuxième mi-temps, inscrits par le demi d’ouverture argentin du Castres Olympique (64e, 19-14). Car les Racingmen n’étaient pas beaucoup plus réalistes. À la 56e, ils se faisaient d’abord refuser leur deuxième essai de l’après-midi pour un en-avant de passe entre Lauret et Iribaren… avant de buter ensuite inlassablement sur le mur bleu et blanc.

Même à 15 contre 14 suite au carton jaune de Julien Dumora (66e) et pourtant dominateurs en mêlée fermée sur plusieurs séquences, les Franciliens ne trouvaient pas la solution. Auraient-ils dû à un moment prendre les trois points pour mettre la pression aux Castrais ? Possible…

Comme en 2013 et 2014, le Castres Olympique a désormais rendez-vous avec le Stade de France, où il retrouvera Montpellier. Pour le Racing 92, c’est encore une fin cruelle, quelques semaines après avoir cédé face au Leinster en finale de Champions Cup.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *