Top 14 – RCT : Maxime Mermoz exprime sa (grosse) frustration

Très peu utilisé par le RCT cette saison, Maxime Mermoz est annoncé ces derniers jours du côté du championnat d’Angleterre, à Leicester notamment… Dans une interview accordée à RMC Sport, le centre international s’est exprimé sur sa situation. « L’an dernier, j’ai beaucoup évoqué mon souhait de m’impliquer dans le club et sur le plus long terme. J’ai cru comprendre que c’était un peu l’inverse qu’on voulait. Donc j’avais pris la décision de quitter le club. Je ne vais pas dire à contrecœur, mais ce n’était pas mon choix numéro un (il avait été annoncé à Bordeaux notamment, NDLR). Et quand je me suis engagé ailleurs, je n’ai pas eu ma lettre de sortie. Depuis le début de l’année, je suis un peu, beaucoup, mis sur le côté. J’ai besoin de jouer au rugby pour être heureux. Et ce n’est plus le cas. »

Mermoz : « On ne parle même pas de rugby »

L’ancien joueur de Perpignan ne cache plus sa frustration. « J’ai toujours travaillé et voulu être performant tous les week-ends. C’est pour ça aussi que j’ai pu retrouver l’équipe de France et la liste élite. Sauf que quand t’es coach de l’équipe de France et que t’as un joueur dans ta liste qui ne joue plus, c’est compliqué de le rappeler. Il y a, peut-être, une volonté nette de me mettre de côté. »

Un rôle qui ne lui convient pas… et un coach avec lequel il n’y a apparemment pas de dialogue. « Moi, je suis au club depuis quelques années. Il vient d’arriver et il a un contrat jusqu’en juin. Il a le sourire et comme beaucoup de coachs, il dit que la porte est toujours ouverte pour la discussion. On ne parle même pas de rugby. Il n’y a même pas de discussion de fond. Il n’y a rien. Je suis juste un spectateur au quotidien, acteur un petit peu. Je ne me suis pas encore plaint une seule fois. »

 

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *