Top 14 – La Rochelle : Vincent Merling avoue avoir été « très affecté » par le départ de Collazo

Alors que Patrice Collazo est très proche d’être le manager de Toulon la saison prochaine, le Stade Rochelais ne lui a toujours pas trouvé de remplaçant. Dans les colonnes de Sud Ouest mercredi, Vincent Merling est revenu sur le départ du natif de La Seyne-sur-Mer. « Cette situation, arrivée brutalement, a été difficile. Si l’on veut séparer le président de l’homme, j’ai été personnellement très affecté par sa décision, explique le président des Maritimes. Mais le président doit tourner la page et regarder devant sans oublier le sept ans que l’on vient de vivre, les émotions partagées. Comme je l’ai dit aux joueurs, tournons la page, soyons positifs devant les événements au lieu de les subir. »

Merling : « Cela nous a surpris »

Une situation d’autant plus difficile à vivre que Merling n’avait pas forcément vu venir le point de non-retour atteint entre ses différents techniciens. « Nous n’avions pas du tout senti venir le blocage entre nos entraîneurs. Cela nous a surpris. Mais je pense pas qu’il était insurmontable (…) Nous avions la volonté de surmonter ensemble cette difficulté. Mais Patrice, dont on connaît l’intransigeance et la force de tempérament, n’a pas souhaité de cette conciliation (…) Nous avons été obligés d’accepter sa décision. » 

Désormais il s’agira de rebondir et de retrouver le haut du tableau dès la saison prochaine pour le Stade Rochelais, qui a officialisé tout récemment quatre nouvelles arrivées.

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *