Top 14 – ST-CO : Florian Fritz et le sentiment de revanche des Toulousains

Absent des phases finales l’année dernière, Toulouse retrouvera samedi le Castres Olympique à Ernest-Wallon dans le cadre des barrages. Une formation castraise que les rouge et noir n’ont plus battu depuis le 5 novembre 2016. Depuis ? Trois défaites – dont une cuisante – pour les hommes d’Ugo Mola (7-52, 31-41, 23-28).

De quoi alimenter un sentiment de revanche ? La parole est à Florian Fritz. « Forcément un petit peu. Ça fait un moment que nous n’arrivons plus à les battre. Ils sont venus gagner ici cette saison. On se doit de répondre présent samedi », a-t-il expliqué en conférence de presse, des propos rapportés par le site officiel du club.

Fritz : « Une équipe qu’on a du mal à manœuvrer »

Le centre toulousain le reconnaît volontiers : « C’est une équipe qu’on a du mal à manœuvrer ». « Cela fait maintenant 3 matchs qu’ils nous battent. Ca va être une rencontre très compliquée. C’est une équipe qui n’a pas de stars comme les autres gros morceaux, mais elle est très complète et pose des problèmes à toutes les équipes, notamment la nôtre. » Cette saison, le CO est en effet allé s’imposer à Clermont, à Bordeaux et à La Rochelle notamment. Méfiance donc…

Plus globalement, celui qui disputera ce week-end le dernier match de sa carrière sur la pelouse d’Ernest-Wallon estime que les siens ne sont que des « outsiders » en cette fin de championnat. « Sans faire de langue de bois, quand l’on voit des équipes comme Toulon, Montpellier ou le Racing, qui pour moi sont les 3 gros de ces phases finales, nous sommes outsiders. Après, sur un match tout est possible. On jouera notre carte à fond dans tous les cas. »

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *