Top 14 – SUA : Mauricio Reggiardo répond à Laurent Marti, « Peut-être qu’il a besoin des arbitres »

À la tête de la contestation au sujet des 4 remplacements supplémentaires « détournés » à des fins tactiques, Laurent Marti a mis en cause le SUA ce mercredi dans les colonnes de L’Équipe. « Agen, ils l’ont même expliqué dans les journaux, c’est un truc de fou ! », expliquait-il. Dans le viseur du président bordelais, le remplacement de Paula Ngauamo par Facundo Bosch lors de la rencontre entre Agen et Perpignan. L’Argentin – qui avait commencé le match en troisième ligne – était sorti à la 45e minute, avant de revenir à la 62e sur le terrain pour évoluer au talonnage. Tout en admettant à l’issue de la rencontre que tout cela était plus ou moins prévu, toujours selon le quotidien sportif.

Reggiardo : « Il sait très bien pourquoi il dit ça »

Des accusations qui n’ont évidemment pas plu à Mauricio Reggiardo et Jean-François Fonteneau, à quelques jours de la rencontre entre les Agenais et les Bordelais à Armandie (ce samedi, 18h). « Avec ce type de règles, il y a toujours un contournement possible. En ce qui nous concerne, cela n’a pas été utilisé, contrairement à ce que j’ai pu entendre dire (…) Ce qui m’embête vis-à-vis de Laurent Marti. C’est que ce type de « pique » dénote un manque de sérénité. Si vraiment il est inquiet face au SUA aujourd’hui, cela ne me rassure pas pour le reste de la saison de l’UBB », explique le président, des propos rapportés par La Dépêche du Midi.

Reggiardo a emboîté le pas de son président, s’interrogeant sur les intentions de Laurent Marti. « Après le match contre Perpignan, Paula Ngauamo a été déclaré en accident du travail parce qu’il a eu une blessure d’un centimètre au mollet (…) Il a été « off » toute la semaine suivante jusqu’au jeudi de cette semaine. Après Laurent Marti a le droit de dire ce qu’il veut, il s’exprime très bien dans la presse. Il sait très bien pourquoi il dit ça, peut-être qu’il est en train de mettre la pression aux arbitres, à la Fédération, à je ne sais qui. Peut-être qu’il a besoin des arbitres. Nous, on met la pression à nos adversaires sur le terrain, c’est tout. » 

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *