Top 14 – Toulouse : Elissalde ne peut rien faire pour Vincent Clerc et Clément Poitrenaud

C’est peu de dire que Jean-Baptiste Elissalde connaît bien Vincent Clerc et Clément Poitrenaud. Après avoir joué avec eux durant de nombreuses années, il est désormais depuis six ans maintenant leur entraîneur à la tête des lignes arrières du Stade toulousain. Sur les ondes de Sud Radio, l’ancien demi de mêlée a donc été naturellement interrogé sur la situations de ses deux joueurs, qui sont en fin de contrat et dont leur avenir s’inscrit toujours en pointillés. « J’ai donné mon avis, on en a discuté. Rien n’est encore acté à l’heure actuelle, même si l’on entend dire beaucoup de choses. Je crois qu’il ne faut pas se précipiter », raconte ce dernier.

 

Malgré toute l’affection qu’il peut avoir, Elissalde a ensuite précisé que ce n’était pas à lui de statuer et de prendre une quelconque décision. « Ce qui peut fausser un peu la chose c’est que j’ai énormément d’affects pour ces deux personnes. C’est des garçons avec qui j’ai partagé énormément de choses sur le terrain, précise-t-il. Quand je suis passé entraîneur, ils m’ont énormément apporté, ils ont été mes lieutenants et ont essayé de vraiment m’épauler et j’en suis très reconnaissant. Cela peut peut-être un peu fausser ma conception des choses. Ce sont des garçons exemplaires, en or. Il faut qu’ils aient une discussion sérieuse avec la direction du club et avec Ugo et Fabien. On verra ce qu’il en sera, mais ce n’est pas à moi de prendre la décision, ce n’est pas dans mes prérogatives. » Reste donc maintenant à attendre pour avoir (enfin) le fin mot de l’histoire

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *