Top 14 – Toulouse : Jean-René Bouscatel charge à son tour Bernard Laporte !

Les protestations n’auront pas tardé… Après Eric De Cromières ce lundi, Jean-René Bouscatel a lui aussi fait part de ses désaccords avec le nouveau président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte. Comme son homologue clermontois, le président du Stade toulousain n’est en effet pas franchement favorable à l’existence de contrats fédéraux pour les internationaux français, entre autres.

Bouscatel : « C’est invraisemblable »

« C’est une déclaration de guerre de Bernard Laporte à la Ligue. C’est juridiquement infondé, explique Bouscatel dans les colonnes de L’Équipe. La loi prévoit que dans un sport, dès lors qu’il y a un secteur professionnel, il y a une organisation (la LNR) pour le gérer. C’est une obligation légale ! C’est donc un manque de respect de dire d’un revers de main : je vais dissoudre la Ligue ! (Bernard Laporte n’a jamais affirmé publiquement la dissolution de la LNR). On ne peut pas non plus rayer une convention qui a été signée pour quatre ans ! C’est invraisemblable. Le premier chantier, c’est le calendrier international. Ensuite, les contrats fédéraux, ça représente un coût. Nous faisons vivre 1 300 joueurs professionnels. Pour 35 joueurs en équipe de France, on viendrait créer des compétitions de club avec un impact sportif, économique et financier au rabais et on mettrait à mal tous les équilibres qui existent aujourd’hui ? Qu’est-ce qu’on veut ? Des chômeurs ? (il rigole) Qu’on pousse pour l’équipe de France, je suis d’accord, mais de manière concertée. »

 

 

Crédit photo : Icon Sport

One thought on “Top 14 – Toulouse : Jean-René Bouscatel charge à son tour Bernard Laporte !

  • 7 décembre 2016 at 10 h 03 min
    Permalink

    Comme d’habitude,dès qu’il faut faire des changements pour avancer,on retrouve toujours les memes empecheurs de tourner en rond.Si ce sport ne les interressent plus,qu’ils partent,a moins qu’il y ait trop à gagner en restant comme ça.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *