Top 14 – Toulouse : William Servat refuse de faire de son banc le responsable de la défaite

Si Castres a réussi à renverser Toulouse ce samedi (26-22), les remplaçants tarnais entrés en cours de jeu n’y sont pas pour rien. Alex Tulou – auteur d’un doublé en dix minutes – et Rory Kockott notamment ont contribué à changer la physionomie de la rencontre et à donner un nouveau souffle au CO. Les suppléants rouge et noir ont eu eux beaucoup moins de réussite. Deux d’entre eux ne sont même pas entrés sur la pelouse – le demi de mêlée Pierre Pagès et le centre Pita Ahki).

William Servat : « On a des blessés de longue date »

Et pourtant, l’entraîneur William Servat refuse de pointer du doigt son banc. « À chaque fois qu’on a souffert en fin de match, ces derniers temps, on avait des feuilles de match différentes, on ne peut donc pas incriminer le banc, détaille-t-il, des propos rapportés par L’Équipe. Après, c’est vrai qu’on a des blessés de longue date, comme Richie Gray, qui nous feraient du bien. On a aussi Cheslin (Kolbe) en sélection (Afrique du Sud), Yoann Huget qui a eu le bonheur d’être papa dans la nuit, etc. Mais c’est le lot de toutes les équipes, on ne peut pas se retrancher derrière ça. » Cyril Baille, Richie Gray, Piula Faasalele, Antoine Dupont ou encore Yoann Huget et Maxime Mermoz, pour ne citer qu’eux, manquaient à l’appel, et ce pour diverses raisons…

« On a fait entrer un banc trois étoiles. Et eux, dans le même temps, ont sorti un joueur comme Joe Tekori qui avait effectué une première période exceptionnelle », estime de son côté Joe El Abd, l’un des coachs castrais.

 

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *