Top 14 – UBB : Baptiste Serin a pris la décision de partir « avant la signature de Christophe Urios »

De retour de sélection, Baptiste Serin peut désormais se concentrer pleinement sur la fin de saison de l’UBB, toujours en course pour (enfin) décrocher une qualification pour les phases finales. Une situation spéciale pour lui, puisqu’il s’apprête à vivre ses dernières semaines en tant que joueur girondin avant de prendre la direction de Toulon la saison prochaine.

Et avant de partir, le demi de mêlée tient à « offrir » une qualification à l’Union. « J’y pense tous les jours. J’ai bossé avec mon prépa mental qui m’a remis les compteurs en place pour gérer au mieux ces derniers matchs, a-t-il expliqué en conférence de presse, des propos relayés par Sud Ouest. Mon envie est décuplée car je m’en vais à la fin de la saison. Ça a été un choix plus que compliqué mais je le vivrais très mal de partir sans une qualification. On le doit au club, aux supporters, et individuellement, je le dois à l’UBB qui m’a fait confiance, qui m’a amené là où je voulais. »

Baptiste Serin :  « Franchement, ça me fait chier »

Ce n’est pas une surprise, son départ va être un véritable déchirement, pour lui comme pour tous les amoureux de l’UBB. Mais avant cela, il compte bien profiter des derniers moments et emmener toute son énergie. « Je vais essayer d’apporter du positif. Mais franchement, ça me fait chier… J’ai tellement construit avec ce groupe, j’ai trop envie de réussir. J’ai décidé pour moi qu’il était l’heure de partir, de sortir de ma zone de confort… Mais c’est une question individuelle. Je crois au projet de l’UBB. J’avais pris ma décision avant la signature de Christophe Urios. »

Alors, regrette-t-il ce choix ? « Je ne regretterai jamais mes choix. Je n’avais pas ce détail à ma connaissance mais Laurent (Marti, le président de l’UBB) non plus. Après dix ans ici, il y aura beaucoup d’émotion et de tristesse à la fin mais pour l’instant, je n’y suis pas. Je veux profiter au maximum. » 

Avec, pour objectif, d’offrir la plus belle fin de saison possible au peuple bordelais. Cela pourrait passer par un résultat sur la pelouse de la Paris La Défense Arena du Racing 92 ce dimanche (coup d’envoi à 16h50)…

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *