Top 14 – UBB : Laurent Marti fait son mea culpa et reconnaît « une grosse erreur » dans la composition de ses staffs

Habituée à travailler dans une relative sérénité, l’Union Bordeaux-Bègles a connu plus de remous qu’à l’accoutumé cette année. Si le départ de Jacques Brunel en cours de saison y est sans doute pour quelque chose, ce n’est évidemment pas la seule raison, « ni la principale » d’ailleurs à en croire Laurent Marti. Cela n’est désormais plus un secret pour personne, les relations étaient loin d’être radieuses entre Rory Teague et Jeremy Davidson. Ce qui pousse le président bordelais à faire son mea culpa concernant la composition des différents staffs ces dernières années.

Marti : « Ça ne s’est jamais passé comme ça à l’UBB »

« Je fais mon mea culpa. J’ai beaucoup réfléchi à ce qui s’était passé ces dernières années et je me suis rendu compte que j’avais eu tendance à fabriquer les staffs et à faire moi-même les mariages, regrette Marti ce jeudi dans les colonnes de Sud Ouest. C’est une grosse erreur. Le rôle du président est de choisir son manager et de demander au manager de constituer son staff. Et ça ne s’est jamais passé comme ça à l’UBB. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui, j’ai dit à Rory : « Tu vas choisir l’entraîneur des avants. Bien évidemment, je veux rencontrer cette personne. Mais il faut que ce soit un homme à toi, en qui tu aies une entière confiance et avec qui tu as envie de travailler ». Alors que jusqu’à maintenant, j’avais plutôt tendance à faire ma propre sélection. » Un changement de philosophie payant pour (enfin) accrocher une des six premières places à l’avenir ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *