Top 14 – UBB : Laurent Marti se refuse à viser ouvertement le top 6

À l’image de l’ASM, l’UBB a effectué ce lundi sa reprise estivale à Moga. Sur le papier, les Bordelais semblent avoir largement les moyens de viser une qualification pour les phases finales cette saison (même si la concurrence s’annonce féroce). Le recrutement est en effet séduisant, avec les arrivées d’Amosa, de James, de Radradra, de Tilsley et de Tamanivalu pour ne citer qu’eux. Pourtant, le président Laurent Marti refuse – pour l’instant – de viser ouvertement le top 6.

L’UBB doit avoir « un effort continu »

« On ne va pas chiffrer d’objectifs. Rory (Teague, NDLR) faisait remarquer que, souvent, jusqu’en novembre-décembre, on est dans le top 6, et on n’y est plus à partir de Noël, explique-t-il au micro de France 3 Nouvelle-Aquitaine. Ce qui compte surtout c’est qu’on ait un travail plus sur le long terme, et peut-être qu’on va éviter le surrégime au début pour ensuite craquer. Il va falloir, si on veut espérer rentrer dans le top 6, avoir un effort continu. » La saison dernière, à mi-championnat, l’Union était en effet à égalité avec le sixième du championnat… avant de finalement terminer avec 21 unités (!) de retard sur le dernier qualifié pour les barrages au soir de la 26e journée…

Et malgré certaines critiques, Marti a totalement confiance en Teague, homme fort du sportif au sein du club girondin. « Il n’avait pas commencé que déjà on l’avait condamné, moi ça m’a particulièrement motivé pour lui donner toute ma confiance et le prolonger. »
​​​

 

 

Crédit photo : AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *