Top 14 – UBB : L’aveu d’impuissance de Laurent Marti

Sans forcément démériter, Bordeaux a subi ce dimanche sa première défaite de la saison à domicile, en s’inclinant devant Montpellier à Chaban-Delmas. Durant toute la rencontre, les hommes de Raphaël Ibanez se sont heurtés à la puissance physique des Héraultais. À l’issue de la partie, le président bordelais Laurent Marti ne pouvait que reconnaître la supériorité montpelliéraine.

« On a l’impression qu’on pouvait jouer encore deux heures et qu’on ne passerait pas, a-t-il expliqué, des propos rapportés par France Bleu Gironde. On ne peut pas reprocher aux joueurs de ne pas avoir essayé mais, à un moment donné, il y a eu 3-4 temps de jeu, on a balayé la largeur du terrain sans avancer alors qu’eux, à chaque impact, ils avançaient. Ils ont joué le match parfait et méritent leur victoire. On est déjà passés par des moment plus difficiles, il y a quatre ans on avait eu 11 défaites en 13 matchs. C’est comme ça, on se construit. Vous comprenez mieux pourquoi je vous disais que, quand on a la neuvième masse salariale et qu’on est plus proches des masses salariales des équipes qui jouent le maintien, il faut accepter de passer par des moments comme ça. » Actuellement avant-dernier du classement, même si celui-ci ne veut pas dire grand chose après seulement trois journées de disputées, l’UBB recevra le week-end prochain Bayonne.

 

 

Crédit photo : Sud-Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *