Top 14 / UBB-SFP : Bordeaux décroche la victoire et n’arrange pas les affaires parisiennes

Pour cette première rencontre de la 10e journée de Top 14, l’Union Bordeaux-Bègles s’est imposée à Chaban-Delmas devant le Stade français (37-19). Les Bordelais passent devant le Stade toulousain et La Rochelle au classement en attendant la suite des rencontres. Les Parisiens n’ont pas démérité mais n’ont toujours pas gagné à l’extérieur cette saison…

Privés de nombreux joueurs (blessés, internationaux…) ce samedi après-midi, Bordeaux et Paris ont pourtant offert une partie plutôt plaisante à suivre, avec un total de sept essais inscrits – quatre pour l’UBB, trois pour les Parisiens. Et si les hommes de Gonzalo Quesada frappaient les premiers, avec un essai d’Hugo Bonneval – positionné à l’ouverture – après moins de 10 minutes de jeu, ce sont les Bordelais qui rejoignaient les vestiaires en tête à la pause (27-7).

Dominateurs, les Girondins allaient derrière la ligne à trois reprises, par l’intermédiaire d’Hugh Chalmers (21e), suite à une touche perdue par les Parisiens, du capitaine Clément Maynadier (31e) et enfin du centre Julien Rey juste avant la mi-temps.


Lesgourgues assomme Paris

Le Stade français – secoué par les rumeurs de vente du club cette semaine – ne sombrait pas en seconde période et parvenait à relever la tête. Sevrés de ballons en première période, ce sont cette fois eux qui enchaînaient les temps de jeu et mettaient à mal les locaux. Avec des réalisations de Jeremy Sinzelle – en partance pour La Rochelle – et de Waisea à trois minutes d’intervalle (46e, 49e), les champions de France 2015 recollaient très vite au score (27-19).

Et c’est finalement sur un contre – suite à un ballon perdu de Pyle – que les Bordelais assommaient leurs adversaires. Julien Rey faisait la différence et résistait à Théo Millet, avant de servir Yann Lesgourgues. Le demi de mêlée faisait parler ses cannes pour une course en solitaire (63e, 37-19). Malgré les dernières tentatives parisiennes, avec Genia et Bonneval qui – tour à tour – s’écroulaient dans l’en-but (en vain…), le score n’évoluait plus.

 

 

Crédit photo : Icon Sport

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *