Top 14 / UBB – SFP : Bordeaux s’est fait peur et échappe de peu à la correctionnelle

Pourtant largement en tête à la mi-temps, l’UBB s’est une nouvelle fois fait peur en seconde période et a dû attendre les dernières minutes pour s’assurer la victoire face au Stade français à domicile (35-25), lors de l’avant-dernière rencontre de cette 22e journée de Top 14. Bordeaux reste septième.

 

25-6. Après à peine 30 minutes de jeu dans cette rencontre, les hommes de Raphaël Ibanez étaient largement en tête dans cette partie face aux champions de France en titre. Outrageusement dominateurs et déterminés à envoyer du jeu, ils avaient même déjà le point de bonus offensif en poche avec trois essais marqués – par Ashley-Cooper (10e), de pénalité (20e) et Maynardier (30e).

Mais voilà, comme ce fut le cas il y a quelques semaines face à Clermont, l’UBB a encore craqué en seconde période et encaissé un cinglant 19-0 : trois essais encaissés en quatorze minutes (Sinzelle 50e, Nayacalevu 62e et Bosman 64e) et voilà les Parisiens revenus à égalité (25-25) et les Bordelais en plein doute.

L’essentiel est sauf pour l’UBB

Avec les succès plus tôt dans la journée du Stade toulousain et de Castres, les Bordelo-Béglais n’avaient pas le choix et se devaient de s’imposer, sous peine de voir les phases finales s’éloigner presque irrémédiablement. Et, heureusement pour eux, à l’inverse de la rencontre face aux Jaunards, les coéquipiers du troisième ligne Louis-Benoît Madaule ont repris le dessus et ont su réagir à temps.
Alors que le match montait en intensité – avec quelques échauffourées entre les différents protagonistes – c’est l’arrière Metuisela Talebula qui, en force au ras d’un ruck et après un arbitrage vidéo, donnait l’avantage aux siens (70e, 32-25).
Et pour se mettre définitivement à l’abri, le buteur Pierre Bernard – après un échec quelques instants plus tôt – venait clore le score avec une pénalité (79e, 35-25, score final).

Certes l’essentiel est assuré pour l’UBB. Mais, s’ils veulent se qualifier pour les barrages, les Bordelais devront montrer beaucoup plus de régularité dans les semaines à venir, lors des affrontements à Montpellier et Toulon par exemple. Au classement, Bordeaux-Bègles est toujours à la septième place, avec un point de retard sur Castres et quatre sur Toulouse.

 

Crédit photo : Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *