Top 14 – USAP : Percuté par Sergio Parisse, Alan Brazo affirme que « ce n’est pas un attentat »

C’est inévitablement l’action de cette première journée qui fait le plus parler… Pour un geste jugé dangereux lors d’un contact avec Alan Brazo, Sergio Parisse a été exclu par Laurent Cardona, à la 36e minute de la rencontre entre l’USAP et Paris ce samedi à Aimé-Giral.

Sergio Parisse se défend

Et si certains n’ont pas vraiment compris l’ampleur de la sanction – notamment sur les réseaux sociaux où l’arbitre de la rencontre n’a vraiment pas fait l’unanimité – reste à savoir ce qu’en pense le troisième ligne de l’USAP ? « J’ai voulu lui mettre un peu de pression et arriver tôt. C’est vrai qu’il s’est vite retourné après, j’ai pas bien vu, affirme Brazo, des propos rapportés par L’Indépendant. Quand je me suis relevé, j’ai regardé un peu l’écran pour voir l’action. Dans un deuxième temps oui, il met un peu le coude. Mais ce n’est pas non plus un attentat. » Le numéro 7 catalan s’en est tout de même tiré avec six points de suture à la lèvre.

À l’issue de la partie, Parisse cherchait lui à défendre son cas. « Je suis resté dans les règles du jeu, je me protège. C’est plutôt un problème technique. Le joueur Perpignanais (Alan Brazzo, N.D.L.R) vient très haut, il percute mon épaule et après il tombe. Quand on joue au rugby, c’est normal de faire comme ça avec le coude. Il n’y avait aucune volonté de faire mal, c’est un peu dommage. »

 

Crédit photo : Icon Sport

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *