XV de France : Bernard Laporte n’est pas pressé de remplacer Jacques Brunel (et n’est même pas sûr de le vouloir)

Mais qui succèdera à Jacques Brunel ? Depuis l’officialisation de son départ du Castres Olympique à l’issue de cette saison, Christophe Urios est un candidat très crédible, même s’il affirme que le XV de France ne se réclame pas. L’ancien entraîneur d’Oyonnax pourrait également filer à Clermont… si Franck Azéma venait à accéder aux responsabilités en équipe de France !

« Ça dépendra aussi des évènements »

Et pourtant, il va falloir encore attendre pour connaître l’identité de l’heureux élu, Bernard Laporte n’étant pas du tout pressé de régler la question. Le président de la FFR est plutôt tourné sur les prochaines échéances des Bleus, avec notamment le Mondial 2019 au Japon dans un peu plus d’un an.

« Déjà, Jacques est sous contrat jusqu’en juin 2020. Donc, il fera le Tournoi qui suit la Coupe du monde au Japon. On n’est pas pressé pour sa succession, explique Laporte ce jeudi dans les colonnes de La Montagne. Sincèrement, je n’ai encore rien envisagé. Il n’y a aucune décision d’arrêtée. Est-ce que l’on change, ou pas ? Ça dépendra aussi des évènements. Avec la tournée de novembre à venir et le prochain Tournoi (2019), il y a deux phases avant la Coupe du monde pour reprendre confiance et gagner des matchs. » 

 

Crédit photo : AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *