XV de France : Jacques Brunel et Fabien Galthié ? « Les deux hommes s’apprécient énormément »

Alors que le XV de France a livré une triste prestation en Italie – conclusion d’un Tournoi très compliqué – le nom de Fabien Galthié revient avec plus ou moins d’insistance ces deux derniers jours pour rejoindre le staff de Jacques Brunel. Est-ce vraiment une bonne solution ? Les avis divergent, même si, après tout, on voit mal comment le jeu des Bleus pourrait être pire qu’en ce moment…

Interrogé par RMC Sport sur ce que pourrait apporter l’ancien demi de mêlée, Fabrice Landreau, son adjoint à Toulon la saison dernière, estime « qu’il peut apporter beaucoup de choses ». « Il a une vision globale du jeu et du haut niveau, une perception, une analyse très pointue (…) Je pense qu’il serait capable d’amener un regard et une analyse par rapport à de la stratégie et un état d’esprit. Il aurait un œil avisé et pourrait contribuer à amener des idées auprès du staff. »

Parfait complément de Jacques Brunel ?
Quant au fait de savoir si le duo Jacques Brunel-Fabien Galthié pourrait fonctionner… « Les deux hommes s’apprécient énormément, poursuit Landreau. Mais peut-il arriver comme un pansement ? Ou faut-il laisser l’équipe en place terminer convenablement sa préparation jusqu’à la Coupe du monde ? C’est le débat. » Effectivement…
Et en attendant de pourquoi pas prendre les commandes à l’issue du Mondial au Japon – même si les prétendants ne devraient pas manquer – Fabien Galthié pourrait parfaitement remplir le rôle d’adjoint selon l’ancien entraîneur du FCG. « Il a déjà été numéro 2. Lorsqu’il a travaillé pour l’Argentine (comme consultant de 2008 à 2010), il était sous les ordres de Santiago Phelan. C’est un poste qui lui convient parfaitement. Tout le monde lui donne l’image d’un patron mais Fabien, peut-être l’homme de terrain, le technicien, en le déchargeant des managements et ses relations avec les hommes. » Après tout, le XV de France n’a pas grand-chose à perdre en tentant le coup…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *